Mes Courts Métrages  . . .





- Odes à la Strasbourgeoise

Odes à la Strasbourgeoise est un film à sketch réalisé par des réalisateurs autodidactes Strasbourgeois, qui ont été libre tant sur la forme que sur le fond de leurs segment.
Un projet initié par l'équipage SKIFFELS".






- Déferlente de Candy Ming -

Depuis sa naissance, une jeune femme utilisant la langue des poètes, est désignée "différente des autres".
Elle grandit dans une atmosphère étrange, où les gens ont des têtes d'insectes, alors qu'elle, en est dépourvue.

Au fil de ses tribulations dans ce monde à la norme inversée, elle croise les antennes d'une femme-coccinelle, un professeur-bousier, une surveillante-araignée, un bel homme-mouche...

Ces rencontres sont autant d'épreuves qu'elle affrontera avant de s'envoler tel le papillon, et de changer sa différence en beauté.






- Cinématon" n°2770 de Gérard Courant -

Le "Cinématon" n°2770 de Candy Ming réalisé par Gérard Courant le 21 septembre 2013 à Toulouse (France) (Silencieux).







- Mon Amoureux de Daniel Metge -

Romain, c'est mon amoureux.
On s'embrasse avec la langue.
On va se marier, on va vivre ensemble et on va avoir des enfants.
On va même avoir des rapports sexuels.

Mais bon, aux Eglantines c'est interdit.
Entre résidents, on peut pas.
Alors samedi, ma petite soeur elle va venir nous chercher avec sa voiture, et elle va nous emmener en week-end à la campagne.
En amoureux.







- Garde Fous de Gillian Caufourier -

A leur réveil, les patients d'un hôpital psychiatrique découvrent le site laissé à l'abandon.
Franchissant les portes à nouveau ouvertes sur le monde extérieur, ils vont déambuler au gré de leur folie dans la ville de Caen, elle aussi déserte.
Mais quand la normalité n'existe plus, ceux que l'on prenaient pour des fous paraissent étrangement de plus en plus sensés.







- Evil Dance de Sezam Project -

Une jeune femme se promène lorsqu'elle se fait brutalement agressée.
On cherche à l'éliminer par jalousie envers un homme.
L'agresseur, souffrant de schizophrénie imagine qu'on la regarde et aime ça, jusqu'au moment où elle comprend qu'elle est définitivement seule.